Miragoâne - Sé la pou'w té la!
Miragoâne                                             - Sé la pou'w té la!

1601-1700.

La ville a ete fondee par les Anglais au 17th siecle sur la cote d'une baie bien protegee.

Le nom Miragoâne, semble t-il, vient de Miraguano, le nom donne par les indiens Tainos a l'Étang de Miragoâne, le deuxieme plus grand lac d'Haiti; la ville est tout pres du lac.

L'un des plus grand ports naturels du monde, Miragoane a ete utilise par les explorateurs espagnols comme un point de rendez-vous bien avant que les Francais aient pris possession de la partie occidentale de l'ile d'Hispaniola. La baie de Miragoane est bien protegee au nord par l'ile de la Gonave et aux autres point cardinaux par les montagnes qui l'entourent. Le port est assez profond pour permettre a de gros navires d'y acceder. 

1839

What's on my mind?(Carl Roc)

Quelques mots de Joseph Balthazar Inginac: ‘Envoyé en mission en 1839 jusqu’au Petit-Trou des Baradères pour installer le Général Malette dans le Commandement de l’arrondissement de Nippes en remplacement du Général Franc que l’état de santé ne permettait plus de continuer le service; les citoyens de Miragoâne, de l’Anse-à-Veau et du Petit-Trou peuvent bien se rappeler les efforts que je fis en passant chez eux pour encourager l’esprit d’ordre et le développement de l’agriculture; et en est-il un qui pourrait me faire le reproche de n’avoir pas écouté sur ce qu’il avait à dire; et s’il n’a pas eu une réponse quelconque; tous ne me donnèrent-ils pas les témoignages de la plus haute satisfaction?’ Tiré de son livre ‘Mémoires de Joseph Balthazar Inginac’ Depuis 1797 jusqu’à 1843 pp. 97-98 L’un des faits qui a attiré mon attention dans son livre est la négligence de la partie espagnole que le gouvernement du Président Jean-Pierre Boyer avait annexé à la République, en 1825 je crois. Ils auraient dû attaché un meilleur contrôle financier sur cette partie de l’île et, de ce fait, payer l’indemnité à la France aurait été moins dramatique pour la République d’Haïti. Toute l’île fut la République d’Haïti après tout; pourquoi alors le Président Jean-Pierre Boyer n'avait-il pas pensé à la rentrée des impôts de cette partie de l'île dans les caisses de l'Etat? IL ENTENDAIT LES CONSEILS, MAIS NE FAISAIT QU'A SA TETE.

1883.

Le 27 Mars de cette annee un bateau affrete, le Tropic, venu de Kingston et d'Inague avec un contingent de 92 hommes, tous des exiles,  debarqua a Miragoane. Ces conquerants enleverent la ville avec une facilite prodigieuse. Les nouveaux venus s'empresserent d'organiser un noyau de gouvernement nomme Comite Central de la Revolution dont Jean-Pierre Boyer Bazelais pris la direction en qualite de Chef d'execution et President. L' objectif des insurges visait au renversement du Gouvernement de Salomon. La petite ville de Miragoane, avec ses 5,000 habitants, demeura en siege par l'armee de Lysius Salomon, President d'Haiti, jusqu'a la dispersion des insurges le 30 Decembre 1883. Bazelais aurait ete tue bien avant, le 27 Octobre 1883. 

LES GENERAUX DE JEAN PIERRE BOYER BAZELAIS DANS LE DRAME DE MIRAGOANE: Général Epaminondas Desroches, Commandant le Poste des Détours; Général Pinchinat père, Chargé du Service du Magasin de l’Etat; Général D. Gresseau, Chef du Camp Desruisseaux; Général Blanchet, Commandant du Fort Malette (remplacé le 9 mai 1883 par le Général Etienne Paillère); Général William Kenscoff et le Général David se joignent pour les travaux du rempart à faire au Fort Némorin; Général Godefroy Noël; Général Mayard au Poste La Croix; Général M. Jean-Bart; Généraux Perpignan et W. Rigaud; Général Brave Béliard, Commandant provisoire du Poste du Quartier Général; Général Sarang Jeune, Commandant du Fort Réfléchi; L’on a aussi appris que le Général Gresseau est décédé le 8 septembre 1883. (extrait de l'ouvrage: JeanPierre Boyer Bazelais et le drame de Miragoane par le Dr. Price Mars et edite par by Carl Roc).

Ce qui reste de la tombe de Bazelais au cimetiere de Miragoane.

17 Decembre 1908: une loi ferme les ports de Miragoane et d'Aquin au commerce étranger .

1910.

Cette photo de Miragoane est un actuel timbre de poste affichant Miragoane circa 1910 avec l'eglise construite circa 1870 et un depot de campeche ou se trouve de nos jours la place publique.(published in the 1910s by W. Buch).

In 1919, 4 years into the U.S occupation, the americans published the book: "Haiti, 1919-1920: le livre bleu d'Haiti", nice books reporting on the states of most cities in Haiti. Here is a link to the 3 pages on Miragoane that was described as a very prosperous city with a lot export of "cafe, coton, cacao, campeche, ricin, pitte, peau de chevres, miel, cire and import of many goods from USA and Europe. 

Click HERE for the article.

4 Avril 1919: Resultat de concours de beauté à Miragoane et à travers le reste du pays.

1930.

Defile carnavalesque autour de la place publique aux environs de 1930.

1957. 

Le gisement de bauxite de Miragoane a ete exploite par la Reynolds Haitian Mines de 1957 a 1982. Pendant cette période, environ 13 millions de tonnes de bauxite furent extraites. Un litige né entre l'Etat et la Société, suite à la fermeture de la mine s'est terminé le 30 juin 1992 par le transfert des biens et des installations de la Reynolds à l'Etat haïtien. Le marché de la bauxite est devenu difficile, compte tenu des nombreux gisements actuellement en exploitation dans le monde. Cependant, une campagne de promotion peut permettre de trouver des investisseurs potentiels, étant donné la tradition minière de ce site anciennement exploité par une compagnie de la taille de la Reynolds, la disponibilité des installations et la proximité géographique d'Haïti par rapport au marché nord américain. En dehors des 2.5 millions tonnes de réserves encore disponibles dans la région de Miragoâne, il existe d'autres gisements de bauxite sur lesquelles des études additionnelles doivent être réalisées. (Extrait du site du Bureau des Mines et de l'energie de la Republique d'Haiti).

7 Aout 1960: des marins américains utilisent de la dynamite pour débloquer la décharge du lac de Miragoane qui causait de graves inondations. Cette histoire s'est répétée encore tout récemment.

3 Octobre 1963

Le cyclone Flora devaste Miragoane laissant plusieur morts et des centaines sans abris. Ce cyclone demeure l'un des 10 plus terribles cyclones avec un vent de pres de 190km/h et des precipitations enormes.

Miragoâne est une ville côtière à l'Ouest d'Haïti et le chef-lieu du département de Nippes. Elle a été et est toujours considéré comme l'un des principaux ports dans le commerce de marchandises diverses.

Superficie: 71,76 miles carrés (185,9 km ²). (Wikipedia).

Contactez-nous:

Email: info@miragoane.org

Vous voulez devenir membre?

Pour plus d'informations, utilisez notre formulaire de contact ou téléchargez notre formulaire d'inscription directement. Nous sommes impatients de vous entendre!

Communiquez avec nous!

Aimez-nous sur Facebook pour rester en contact et en apprendre davantage sur notre chere ville Miragoane. 

Print Print | Sitemap
© Miragoane